petit frère

Publié le par ragiskawya

                                      

















Je ne dois pas me laisser glisser sur la pente dangereuse de mes souvenirs.Il faut absolument que j'aille de l'avant.Vivre un peu pour moi,devenir égoiste, c'est le conseil que me donne mon psy depuis des années.Et c'est ma résolution pour 2009.












Je cherche la lumière

Dans ce monde ou on ne peut revenir en arrière.

Pourquoi faut-il tout brisé ?

Et mes yeux les faire tant briller ?

Je ne veux plus rien voir,

Car je vois ma vie si noire.

Il y a quelques jours

Mes mains tremblaient, mes yeux brillaient

Quand tu m'a dit que tu t
en allais

 

Ce jour là était... ??? Si seulement un mot lui correspondait !

Tu me prenais dans tes bras, en me disant tout bas

Que j'allais te manquer là-bas...

Ivry le 01/10/89
                                                                                              Petit frère c'est ici que tu me manques



























Publié dans vecu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour ma belle , hier dur dur pas moyen de mettre de coms, toi tu m'en a laissé un et le liens fonctionne pas, j'attéri sur un blog ouvert en 96 ! tu imagine le retard, heureusement, je peut te répondre ici ! J'espère que tu remonte, je sais que c'est difficile, mais on t'entoure toute de nos coeurs affectueux , et on t'aime au quotidien, quand tu va bien, que tu nous raconte tes journées, ton gamin !!!!! je te fais de gros bisous , dianou
Répondre
M
Il est beau ton frère! Le mien habite la maison à côté de la mienne.Et je rouspète quand il passe me voir 3 fois par jour...je ne vais plus rouspéter, promis! je t'embrasse fort ma Bohémienne!mémé Mounic
Répondre
D
bonsoir ma petite dome, très beau poème. je comprends ta peine et je sais qu'il doit te manquer ! je suis de tout coeur avec toi mais il va falloir penser à toi ! tu as encore de belles années devant toi et tu mérites de retrouver le bonheur. courage ma douce, gros gros bisous.
Répondre
D
Bonsoir Dome,

Joli poème pour ton petit frère qui est parti comme le mien. Il avait 54 ans lorsqu'il s'en alla.
Je me souviens surtout des bons moments que nous avons passé ensemble. C'est une manière de rendre cet amour fraternel inoubliable et de le positiver, malgré son absence. C'est comme cela qu'il aurait voulu que je réagisse.
Ton psy a raison ! il faut être un peu égoïste pour réussir à suivre son chemin, sans en subir des perturbations trop négatives.
La vie a ses moments difficiles, mais il ne faut pas oublier les bons. Il y en a systématiquement, et il faut les cueillir et les apprécier.

Le fait que tu reviennes parmi les blogueurs, prouve que le soleil, montre le bout de son nez.
Bientôt le printemps fera son apparition, avec ses fleurs et le doux chant des oiseaux.
Encore un peu de gel et de neige , avant de retrouver le beau temps, les bourgeons, les boutons sur le nez des ados.
Bises.
dédé.
Répondre
R
Bonjour dome.Ton psy a raison il faut oublier un peu le passé et vivre au présent et penser à des jours meilleurs et tu verras que tout va bien se passer.
bonne soirée
mille bisous
rosedemai
Répondre