bonjour les zaminautes

Publié le par ragiskawya












Je tente péniblement de retrouver mon entrain, que c'est dur.De plus seule, sans amis proches, ni famille, c'est mission impossible.C'et un mot que j'ai banni il y a longtemps de mon vocabulaire .Donc je dois transformer cette impossibilité en succès.

Le grenier

 

Cet antique grenier endormi
Semblait, par ses doigts de fée,
Garder en son coeur, enfouis,
Les jeunesses envolées, les siècles passés.

Dans ce sanctuaire de secrets volés,
Semblait tout à fait s
évaporer
L
essence même du temps,
Le fragile présent côtoyant
Les jours trop vite oubliés.

Les vieux jouets en bois sombre
Dormaient au coeur de l
ombre
De vieux coffres au ventre renflé,
Sous la poussière ensevelis,
Et dans quelque recoin blottis.

Au creux darmoires fendillées
Se cachaient d
étranges livres ensorcelés,
Les couvertures déchirées,
Une multitude de pages arrachées,
Témoins d
une vie dure
Aux nombreuses blessures.

Au milieu des toiles daraignées
Venaient alors s
évader
Nos petits enfants tant aimés
Ils ouvraient de grands yeux écarquillés
Etonnés de tous les trésors que peut receler
Quelque vieux grenier oublié



 














Profitez de vos proches, dites leur combien vous les aimer, c'est si doux à entendre.
















                                                                                                                              



                                                                          Signature offerte par Marine ma gentille bretonne.

Publié dans amitié partagée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
T'as raison Dome.Bonne journée.Baci.
Répondre
D
c'est vrai qu'il est important de dire à ces proches combien on les aime, tu as raison Domenica!!!
Courage,
biz,del
Répondre
I
je suis trop émue pour te faire un com à la mesure de ton charmant et nostalgique poème!mes souvenirs de tous ces trèsors jetés par une personne sans coeur ,sans respect pour le passé, je te souhaite meilleur moral,nous avons chacune notre tour besoin de nos amies virtuelles, qui n'ont que de l'amitié pure sans artifice,ni demande de quoi que ce soit,nous sommes là pour toi ,pour vous an ti bo Lho
Répondre
D
Bonjour Dome,

Joli texte pour retrouver dans ce grenier, les moments du passé.
Il est la mémoire de cette enfance innocente.
Il demeure le coffre des trésors enfouis, parfois depuis plusieurs générations.
La poussière recouvre ce passé, comme pour le protéger.
Bises.
dédé.
Répondre
K
Coucou ma Domé ! Le mot grenier évoque tant de choses...tout un bric à brac dans lequel il y a des merveilles à découvrir. Des souvenirs, des bribes de vies...des objets désuets, mais gardés, et surtout le principal : le plaisir de s'immerger dans un univers hors du temps....Je te souhaite un bon début de semaine, je t'envoie de gros bisous et toute ma tendresse. Je pense à toi. Kahouette
Répondre