abandon il faut que cela cesse

Publié le par ragiskawya


Je reviens juste pour dire ma révolte devant le nombre d'abandons d'animaux domestiques au moment des vacances.








"Au fond du vieux refuge, dans une niche en bois,
Depuis deux ans je purge, d'avoir trop cru en toi.
Tous les jours je t'attends, certain que tu viendras,
Tous les soirs je m'endors, sans que tu ne sois là.

Pourtant je suis certain, je te reconnaîtrai,
Viens me tendre une main, je te la lécherai.
Tu te souviens très bien, quand je sautais sur toi,
Que tu me caressais, que je dansais de joie.

Que c'est il donc passé, pour que ce 16 juin,
Heureux que tu étais, je me rappelle bien,
Tu sifflais, tu chantais, en bouclant les valises,
Que tu m'aies attaché, là, devant cette église.

Je ne peux pas comprendre, et ne croirai jamais,
Que toi qui fus si tendre, tu sois aussi mauvais.
Peut-être es-tu très loin, dans un autre pays,
Mais quand tu reviendras, moi j'aurai trop vieilli.

Ton absence me pèse, et les jours sont si longs,
Mon corps s'épuise, et mon coeur se morfond.
Je n'ai plus goût à rien, et je deviens si laid,
Que personne, jamais, ne voudra m'adopter.

Mais moi je ne veux pas, que l'on me trouve un maître,
Je montre bien mes dents, et je prends un air traître,
Envers qui veut me prendre, ou bien me caresser,
Pour toutes illusions, enfin de leur enlever.

Car c'est toi que j'attends, prêt à te pardonner,
A te combler de joie, du mieux que je pourrai,
Et je suis sûr, tu vois, qu'ensemble nous saurions,
Vivre des jours heureux, en réconciliation.

Pour cela, je suis prêt, à faire de gros efforts,
A rester près de toi, à veiller quand tu dors,
Et à me contenter, même si j'ai très faim,
D'un vulgaire petit os, et d'un morceau de pain.

Je n'ai jamais rien dit, lorsque tu m'as frappé,
Sans aucune raison, quand tu étais énervé,
Tu avais tous les droits, j'étais à ton service,
Je t'aimais sans compter, j'acceptais tous tes vices.

Tu m'as mis à la chaîne, ou tu m'as enfermé,
Tu m'as laissé des jours, sans boire et sans manger,
J'ai dormi bien souvent, dans ma niche sans toit,
Paralysé, raidi, tellement j'avais froid.

Pourtant, si tu reviens, nous partirons ensemble,
Nous franchirons en choeur, la porte qui ressemble,
A celle d'une prison, que je ne veux plus voir,
Et dans laquelle, hélas, j'ai broyé tant de noir.


Voilà, mon rêve se termine, car je vois le gardien,
Puis l'infirmière, et le vétérinaire plus loin,
Ils entrent dans l'enclos, et leurs visages blêmes,
En disent long pour nous, sur ce qu'ils nous amènent.

Je suis heureux, tu vois, car dans quelques instants,
Je vais tout oublier, et, comme il y a deux ans,
Je m'endormais sur toi, mon cher et grand ami,

Je dormirai toujours, grâce à l'euthanasie.

Et s'il t'arrive un jour, de repenser à moi,
Ne verse pas de larmes, ne te prends pas d'émoi,
Pour toi, je n'étais " qu'un chien ", tu préférais la mer,
Tu l'aurais su avant, j'aurai payé moins cher.

A vous tous les humains, j'adresse une prière,
Me tuer tout petit, aurait peiné ma mère,
Mais il eut mieux valu, pour moi, cette manière,
Et vous n'auriez pas eu, aujourd'hui, à le faire"


_________________
"Il existe 2 choses infinies, l'univers et la BÊTISE HUMAINE, mais pour l'univers je n'ai pas de certitude absolue..." A.EINSTEIN

                                                                        
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

soleilmiel 15/07/2009 16:50

Pour éviter ces lâches abandons d'animaux...

En France et en Europe, l'association ANIMALDOM organise la garde d'animaux domestiques au domicile de leurs propriétaires.

Le système du homesitting tel que nous le concevons vous permet de vous absenter sereinement en laissant la garde de vos animaux dont le bien-être est garanti par nos séniors-homesitters.

Nos membres assurent également la sécurité de votre maison par leur présence diurne et nocturne, tout en rendant de petits services] (relevé du courrier, arrosage des plantes, etc).

L'inscription et la publication de votre recherche sont entièrement gratuites et sans engagement de votre part.
C'est l'association qui participe aux défraiements des homesitters.

Vous trouverez sur le site de l'association tous les renseignements utiles, le formulaire d'inscription et la possibilité de calculer votre participation aux frais de fonctionnement de l'association : http://animaldom.free.fr
Page propriétaires, rubrique inscription
Page propriétaires rubrique tarif :seulement pour le nombre de jours d'absences, mais pas pour le nombre d'animaux ( raisonnable), pas d'éleveurs, ce sont des seniors bénévoles)

Nous restons à votre écoute et nous vous souhaitons une bonne journée.

Nelly.

PS : vous pouvez nous contacter par téléphone au 09 50 66 31 20.

maminou9 13/07/2009 19:57

bonsoir domé je suis revenue, et j'ai passé 3 jours merveilleux avec des souvenirs plein la tête gros bisous de maminou

virjaja 10/07/2009 15:02

coucou Doménica, je ne vais pas partir sans venir te faire de gros bisous. nous les animaux, c'est ma grande et son mari qui font les nounous.... gros bisous et a bientot. cathy

maminou9 03/07/2009 22:45

bonsoir ma domé je suis comme toi en colère de voir que des soit disant être humains sont capable de laisser leur ami qui pendant des jours et des jours lui a donné tout l'amour qu'il avait, les miens quand nous partons ma fille prend le relais là elle part je garde le sien ensuite elle va nourrir mes chiens et mes chats normal sinon il ne faut pas en prendre gros bisous ma belle maminou

dianou 27/06/2009 07:41

bonjour ma dom, j'arrives enfin chez toi! je suit petit a petit mais 7 semaines à rattraper chez toutes les amies, dur dur ! donc je viens de parcourir ta prose! tu est donc toujours chez toi ? Tu n'à pas déménager alors ? dit m'en plus tu veut bien ? je te fais de gros bisous à bientôt, dianou